comment durer plus longtemps au lit
Conseils Sexe

Durer plus longtemps au lit : nos techniques ultimes pour être performant

La crainte du manque de succès au lit, la préoccupation de décevoir, la gêne de finir trop vite, la peur d’être un mauvais coup. l’homme actuel se trouve souvent dans le flou et a le sentiment de ne pas être à la hauteur. En particulier sur le plan sexuel.

Nous vous proposons donc aujourd’hui un billet motivateur qui va vous permettre de regagner votre état mental, de booster vos capacités au lit et de retrouver une vie sexuelle épanouie.

Tu veux découvrir comment durer plus longtemps au lit ? Prends des notes nous allons te donner des techniques pour être plus performant sexuellement.

Vous avez peur de ne pas pouvoir garantir votre vie sexuelle : mais d’où vient-elle ?

” Je suis mauvais coup, disent les femmes. Vous avez peur du départ de votre petite amie qui vous quittera par manque d’endurance au lit ou de plaisir ?

Cette réflexion horrible a sûrement déjà traversé les pensées de chaque homme au moins une fois. Le coupable de cette panique généralisée est la peur de la performance sexuelle !

Si vous voulez tenir plus longtemps au lit, arrêter de vous imposer une pression injustifiée, apprécier davantage et booster vos performances sexuelles, il faut d’abord bien comprendre et démystifier cette anxiété.

Améliorer vos performances sexuelles : anéantir le triptyque de l’anxiété

Alors d’où provient cette inquiétude quant à la capacité de performance sexuelle ?

Dans les faits, cette peur réside dans les trois fondamentaux sur lesquels se fonde notre cerveau au quotidien qui nous pousse à nous remettre en question sur la capacité à bien faire l’amour avec une femme. Nous allons voit avec vous ces trois fondamentaux sur la peur de la performance au lit.

La taille de votre sexe

C’est l’éternel débat : la taille importe-t-elle ?

Selon une étude, seulement 45% des hommes se déclarent satisfaits de la taille de leur sexe. Soit moins d’un homme sur deux !

Par contre, 85% des femmes se disent satisfaites par la taille du sexe de leur partenaire pour seulement 6% des femmes qui la jugent trop petite. Au final, la taille est importante, mais pas tant que ça ! Pour que cela soit vraiment éliminatoire, vous devrez avoir un micropénis.Et ce n’est le cas que pour moins de 1% des hommes sur terre

Le porno : origine de l’angoisse de la performance sexuelle

Surtout, ne prenez pas exemple sur le porno afin de mesurer vos performances sexuelles. Vous risqueriez de faire une dépression momentanée.

Souvenez-vous juste que lorsque vous visionnez un film porno, ce n’est pas un couple normal qui fait l’amour. Ce sont des comédiens rémunérés sur un plateau de tournage.

Ces acteurs appliquent scrupuleusement un scénario dans lequel chaque élément représenté est mis en scène : la position sexuelle, les angles des caméras, les gémissements, les éjaculations ! En réalité, la frontière entre la pornographie et la vie sexuelle réelle ressemble un peu à la différence entre les burger que vous pouvez voir dans les pubs et ce qu’il y a vraiment dans votre assiette.

Dans les films pornos, tous les hommes sont musclés, pénètrent pendant de longues heures à un rythme soutenu et les femmes jouissent intensément, encore et toujours. Et beaucoup d’hommes trouvent une addiction dans le porno, c’est presque comme une drogue, mais version sexuelle.

Puisque nous avons accès à une sexualité et du sexe hardcore que nous ne retrouvons pas nécessairement dans notre vie de couple. Simplement parce que ce que nous voyons sur les sites porno entraîne des comparaisons décevantes avec notre vie sexuelle. Par conséquent, il ne faut pas trop abuser du porno ! Sans jamais oublier que ce n’est pas la réalité. En revanche, si vous voulez varier les plaisirs sexuels, il est possible de lui proposer de regarder un film X ensemble.

Pilier numéro trois : la durée des rapports sexuels


On a toujours l’impression d’éjaculer trop vite. Or, selon cette enquête, un homme met en moyenne 6 minutes pour éjaculer.

Par conséquent, si le rapport ne dure que 6 minutes, la situation est tout à fait normale.Et si c’est un peu moins, ne vous en faites pas.

Puisque maintenant vous vous êtes libéré de vos anxiétés, nous allons voir ensemble quelles sont les méthodes pour améliorer votre mindset et vous permettre d’être plus performant au lit.

Rester plus longtemps au lit : L’état d’esprit du séducteur

Arrêtez de vous préoccuper de la notion de prestation sexuelle et de combien d’orgasmes elle va avoir. Arrêtez de croire que vous ne devez pas éjaculer tout de suite pour durer plus longtemps.

Ma petite amie me disait que la majorité des hommes avec lesquels elle avait baisé ignoraient ses besoins et ses sensations. Ils ne vivaient plus le moment présent, mais se livraient à une véritable compétition orgasmique pour flatter leur ego. Et qu’elle préférait coucher avec un mec qui ne lui donnerait pas forcément des orgasmes, mais qui préférerait passer du bon temps avec elle. Pour une femme, ce qui compte, ce n’est évidemment pas la destination, mais tout le voyage.

Il est tout aussi important de développer une véritable complicité avec son partenaire et une ambiance agréable pour le sexe.

Voyons maintenant 5 méthodes faciles pour tenir plus longtemps au lit.

Tenir au lit Technique de Kegel

Baptisés du nom du gynécologue américain dont ils proviennent, ils peuvent permettre de régler les troubles de l’éjaculation précoce dans un cas sur deux. ce sont des exercices de musculation. Ni plus, ni moins.

On peut entraîner ses muscles pubiens à maintenir son éjaculation tout comme ses biceps ou ses jambes. Les exercices durent 10 secondes. On peut faire une séquence de 20 répétitions toutes les heures. Même au travail.

Raidissez votre périnée pendant 3 secondes, puis relâchez-le 7 secondes.

Astuce : si vous ne connaissez pas le fonctionnement des muscles du périnée, faites comme quand vous vous retenez de faire pipi.

La technique “stop & go”

Tout ce que vous devez faire est de marquer une pause durant la pénétration, précisément si vous sentez que vous allez éjaculer. Vosu devez alors repartir sur les préliminaires. Servez-vous simplement de vos mains ou de la langue pour doigter ou faire un cunnilingus. Vous pouvez aussi effectuer des caresses sur tout le corps de votre partenaire, lui lécher les tétons.

Laissez du temps à votre pénis et recommencez la pénétration lorsque vosu sentez que l’envie d’éjaculer est partie, et ainsi de suite.

Le “serrage” pour durer au lit


C’est une technique un peu primaire mais elle peut se révéler efficace. Lorsque vous sentez que vous êtes sur le point d’éjaculer, serrez simplement la zone située sous votre gland avec votre pouce et l’index.

Cette technique pour durer au lit permet d’affaiblir l’afflux sanguin de votre pénis, ce qui entraîne une baisse de l’excitation et donc retarde l’éjaculation.

Autre technique pour durer au lit : visualisation et pensée

On a tous déjà entendu cette technique pour durer plus longtemps au lit : la visualisation. Le principe est simple, vous devez imaginer un objet qui n’est pas du tout “sexy” assez banale, de façon à baisser votre excitation et retarder l’éjaculation. Cette méthode peut aussi être associée à la technique de la pensée. Le principe est simple, penser à ce que vous fais dans la journée, comme les courses, du shopping, et ce que vous avez envie de faire. Le résultat est le même que pour la visualisation.

Méthode de respiration pour retarder l’éjaculation

La respiration est souvent négligée, mais elle est très efficace pour retenir l’éjaculation et durer plus longtemps au lit. Lorsque vous sentez le désir et l’éjaculation monter, calmez votre respiration. Inspirez par le nez et relâchez doucement. Lorsque l’on est exciter notre rythme cardiaque et notre respiration est de plus en plus rapide. Le fait de diminuer son rythme de respiration est une bonne méthode pour durer au lit. Cela vous aidera à gagner un temps précieux et à donner encore plus de plaisir à votre femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *